Voici le 1er État 100% bio au monde

OUI, il existe déjà des initiatives actuelles ultra positives pour notre planète et notre quotidien ! 

Je pense notamment à un petit État absolument incroyable, dont tous les pays devraient s’inspirer : le Sikkim.

Situé au nord de l’Inde, dans les montagnes de l’Himalaya, il est devenu le premier au monde à avoir une agriculture 100% bio [1].

Il ne s’agit pas d’un village isolé, on parle bien d’un État de 620 000 habitants (l’équivalent d’une grande ville française comme Lyon) sur plus de 7 000 km² !

Ça paraît incroyable, et pourtant :

  • Depuis 2003, tous les pesticides y sont prohibés. Et gare à celui qui en utilise : il risque une peine de prison !
  • Depuis 1997 déjà, les sacs en plastique y sont interdits !
  • Chaque année, tout habitant doit planter au moins 1 arbre pour participer à la protection de leurs forêts (qui couvrent déjà plus de 50% du territoire).
  • Leur agriculture est 100% bio, soit 750 km² (la superficie de la ville de New York) sans aucun intrant chimique, à aucun moment.
  • Depuis 2016, les couverts, assiettes et verres en polystyrène sont également interdits.
  • Le gouvernement et un certain nombre de villages ont pris l’initiative de ne plus utiliser de bouteilles d’eau en plastique.
  • L’État met tout en œuvre pour régénérer les sols, préserver l’eau, et l’énergie est 100% renouvelable.

Les politiciens, les agriculteurs et les citoyens prouvent depuis 1997 déjà qu’on peut allier une économie verte efficace et un respect total de la nature, malgré des conditions extrêmement rudes !

De quoi donner une bonne claque à tous les « grands » Etats !

L’ONU a également reconnu la qualité de la politique menée au Sikkim en lui décernant, en 2019, un « Oscar de la meilleure politique pour l’agriculture et l’alimentation » [2].

Au moment de recevoir sa récompense, le Sikkim avait déjà fait parler de lui (même si cette percée dans l’actualité est restée bien trop modeste et timide à mon goût).

Mais son exemple est toujours d’actualité.

Mais son exemple est toujours d’actualité.

1. Il nous reste 3 ans pour garder une planète “viable”

Le rapport du GIEC de 2022 [3] a fait couler beaucoup d’encre, et ce, dans tous les médias du monde. 

Cette étude nous rappelle que nous sommes sur le point de devoir affronter les conséquences de plus de 50 ans d’inaction politique pour l’écologie.

Quand on entend cela, il y a de quoi céder à la peur et à la résignation, je vous l’accorde.

C’est pour cela qu’à mon sens, un exemple positif et inspirant comme celui du Sikkim est plus que jamais bon à prendre.

Cet État nous montre que OUI, il est encore possible de changer la donne, et pas seulement au niveau individuel, mais aussi à l’échelle d’une ville ou d’un pays tout entier !

2. Le Sikkim a prouvé que les retombées positives étaient exceptionnelles

On ne va pas se mentir : une telle transition a demandé aux instances politiques et aux citoyens beaucoup d’efforts au moment de sa mise en place.

Le gouvernement a dû dans un premier temps venir en aide à ses 66 000 agriculteurs, notamment en :

  • distribuant des graines bio de bonne qualité ;
  • proposant des formations pour les paysans : ils ont notamment appris à utiliser le compost après qu’on leur ait interdit l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques en 2003.

Mais ces efforts ont porté leurs fruits !

La région a entre autres bénéficié du retour de larges populations de pollinisateurs dans les terres agricoles, ce qui a permis, au bout de quelques années seulement, des récoltes plus abondantes, comparées à celles obtenues avant la transition biologique.

Le Sikkim est également devenu particulièrement attractif pour tous les adeptes de l’écotourisme : entre 2014 et 2017, le nombre de touristes a ainsi augmenté de 50% [1] !

Le gouvernement affirme d’ailleurs que l’économie de la région n’a jamais été aussi prospère.

3. Parce que tout le monde PEUT agir (et que certains, comme les habitants du Sikkim, le prouvent)

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres !

Les médias grand public n’en parlent pas, mais sachez-le : tout autour du monde, ça grouille d’actions positives, à toutes les échelles ! 

  • Des associations se battent pour préserver les espèces ;
  • des réserves naturelles de toutes sortes sont créées (pour les forêts, les espaces maritimes mais aussi pour le ciel nocturne !) ;
  • des arbres sont plantés partout dans le monde (je vous invite d’ailleurs à consulter mon article sur ces héros de la reforestation) ;
  • des lois pour protéger l’environnement sont votées…

Et c’est sans compter ces héros de l’ombre : vous !

Oui, vous qui lisez ces lignes.

Pas besoin de partir au bout du monde pour découvrir celles et ceux qui participent au changement positif du monde.

Jardiner naturellement, vouloir se nourrir sainement pour se réapproprier votre santé : ce sont des actes qui semblent minimes alors qu’en fait, ce sont des pas de géant pour l’Humanité !

Chaque projet compte, chaque action a son importance :

Que vous jardiniez déjà ou pas !

Que vous soyez débutant ou pas !

Que vous viviez à la campagne ou pas !

Alors, n’hésitez pas à partager en commentaire votre geste personnel pour la planète. 

Je suis certaine que vous en inspirerez plus d’un ! 😊

Il est temps de prendre soin de vous,
Florence
Saine Abondance

Sources :

[1] “Inde : le Sikkim est le 1er Etat 100% bio au monde”, Brut., YouTube, 2019. 

[2] Inde : Le Sikkim devient le premier État entièrement bio au monde, Global Goodness, 24 janvier 2019. [3] Il reste 3 ans pour le scénario climatique le moins catastrophique, Futura Sciences, Salomé Vercelot, 06/04/2022.

[3] Il reste 3 ans pour le scénario climatique le moins catastrophique, Futura Sciences, Salomé Vercelot, 06/04/2022.


Images : Saine Abondance, shutterstock.com

Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *