La philosophie/ Le sol/ Les plantes

Ces héros méconnus qui reforestent notre planète.

Chère lectrice, cher lecteur,

Comme promis, voici un tour du monde ultra positif des actions de reforestation.

Et on peut facilement leur emboîter le pas !

Car, pendant que l’Amazonie brûle (ce phénomène a lieu aussi sur d’autres continents d’ailleurs…), certains plantent sans relâche.

Et les médias en parlent peu, ou pas du tout.

Je vous laisse investiguer les sources et partager autour de vous toutes ces bonnes initiatives.

Ça pourrait être vous 😊

Voici quelques particuliers qui ont rêvé… puis qui ont vécu leur rêve !

 

N°1 : Un héritage, un couple et 700 hectares de forêt créés

Tout a commencé à la fin des année 90 quand le célèbre photographe Sebastião Salgado hérita de l’exploitation de bovins et de la terre de son père dans la région de Minas Gerais. Il n’y avait presque plus d’arbres, la terre était triste et pauvre. Avec l’idée et l’aide de sa femme, ils créèrent l’institut Terra, levèrent des fonds et plantèrent plus de 2 millions d’arbres en vingt ans.

Le désert est devenu une réserve naturelle, et ils continuent à aider les agriculteurs locaux à préserver les sources d’eau avec les arbres grâce à leur pépinière. [1]

 

N°2 : Ce Japonais de 91 ans lègue une technique miracle de reforestation rapide

Akira Miyawaki étudie les forêts depuis sa jeunesse. Il se rend compte que seulement 0,06% des espèces des forêts du Japon sont originaires… du Japon. Au terme d’une carrière exceptionnelle et de nombreux prix, il lègue à l’humanité une méthode qui fait ses preuves et qui permet de reforester des forêts natives ultra résilientes, en moins de 10 ans, sur sol pollué ou déforesté ! [2]

 

N°3 : Un trou, du fumier, des termites. Et hop, on fait reculer le désert du Sahel !

Au Burkina Faso, alors que ses camarades quittent la campagne pour vendre des pièces détachées en ville, Yacouba Sawadogo refuse l’exode rural et transforme les champs de ses parents.

Son génie est aussi simple que naturel : les termites attirés par les trous de fumier creusent des galeries entre les trous. L’eau irrigue peu à peu la terre via ces galeries créées, et ce, sans arrosage.

Il suffit ensuite de semer des graines dans les trous à compost pour voir germer et grandir des arbres, des buissons, des fleurs, et des légumes. [3]

 

N°4 : Le Marseillais qui a trop lu Jean Gionio

Après quelques voyages dans le monde, et plusieurs relectures du conte « L’homme qui plantait des arbres », Gilles Gautier s’est installé à Madagascar où il plante sans compter !

Au moment de la saison des pluies, Gilles et les habitants enterrent des boulettes contenant du crottin de zébu et des graines d’arbres à croissance rapide. Résultat : déjà 100 000 arbres ont poussé en 10 ans. Les arbres ne sont pas arrosés, ils survivent ou meurent. [4]

 

N°5 : KenyaConnaissez-vous Wangari Muta Maathai ?

Une femme incroyablement inspirante… Grâce à elle, 50 millions d’arbres furent plantés !

Elle était écologiste et féministe, et elle fut la première biologiste de son pays, ce qui en soi est un succès, mais elle ne s’arrêta pas la ! Elle fut la première femme du continent à recevoir le prix Nobel de la paix en 2004. Elle créa le Mouvement de la Ceinture Verte qui encourage les habitants à replanter des arbres pour lutter contre la déforestation et l’appauvrissement des sols. Wangari Muta Maathai est morte en 2011, mais sa présence est inscrite dans chacun des arbres plantés. [5]

 

N°6 : Canada – Laissez-moi vous présenter les Tree Planters.

Qui sont-ils ?

Ce sont des héros qui plantent jusque 6000 arbres par jour !

Le Canada est l’un des pays qui exploite le plus le bois, et tout a commencé lorsque les colons européens ont exploité le bois au XVII siècle pour le mât des navires. Cela fait désormais partie de la culture locale d’exploiter la forêt, telle une tradition, un mode de vie. Cependant, il est plus rapide de raser une forêt que d’en voir pousser une ! C’est pourquoi le gouvernement s’engagea à replanter un arbre pour un arbre coupé dans les années 70 suite aux pressions exercées par le milieu écologiste.

Ainsi, naquit la profession des Tree Planters. Ce métier n’est pas à la portée du premier venu, les meilleurs sont de véritables athlètes. Tous les étés, de nombreux étudiant travaillent en moyenne 10 heures par jour chargés de 30kg de plantules et parcours les étendues de forêt coupées. Ils marchent des dizaines de kilomètre et répète inlassablement les mêmes gestes : marcher, creuser, planter, … [6]

 

N°7 : L’Australie a décidé d’investir dans le bois

Le 16 février 2019 le gouvernement a annoncé son projet de reforestation : 1 milliard d’arbres avant 2030. L’Australie possède déjà une surface boisée représentant 17% de la superficie du pays, ce qui en soi représente des milliers d’hectares.

Pourquoi cette décision ?

Tout d’abord parce que le pays dégage en moyenne 500 millions de tonnes de CO2 par an ! N’oublions pas que l’une des premières industries de l’Australie est l’exploitation du charbon…

Ce milliard d’arbres permettra de sensibiliser la population, améliorer les parcs nationaux, réduire l’impact carbone de 18 000 kg par an mais aussi de créer des emplois : ils estiment devoir créer 1,25 millions d’emploi d’ici 5 ans pour tenir leur engagement. Cette nouvelle exploitation forestière rapportera à l’économie nationale 23 milliards de dollars par an. [7]

 

N°8 : Philippines – Norma Llemit, la femme qui murmure à l’oreille des nuages

Laissez-moi vous parler de la femme qui sauva la région de Mindanao des typhons et des inondations !

Norma Llemit est docteure en philosophie, mais elle est aussi dompteuse de nuage. Elle a décidé d’agir face à l’amplification des catastrophes climatiques au sud de l’île causée par la déforestation intensive.

La terre privée de ses forêts est devenue sèche et dure. Elle n’absorbe plus l’eau et la laisser ruisseler et s’amonceler. Les forêts ne protègent plus des vents violents et ceux-ci s’enfoncent toujours plus dans les terres meurtries.

Son projet de reforestation eut un franc succès !

Son plan d’action ?

Planter des arbres à flanc de collines pour attirer les nuages et, donc la pluie, permettant ainsi une végétalisation plus aisée dans le reste des terres.

Elle travaille main dans la main avec les peuples indigènes et forme les locaux à l’agroécologie afin de prendre soin de la terre, la garder fertile et lutter contre la pauvreté grâce à la culture du café, du bambou ou de l’abaca (variété proche de la banane). [8]

 

J’espère que ces exemples vous auront donné le plein d’énergie !

N’hésitez pas à planter autour de vous.

 

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence
Saine Abondance

Sources

[1] https://brightvibes.com/1083/en/the-brazilian-photographer-and-the-20-year-reforestation-project-of-over-27-million-trees

[2] https://positivr.fr/methode-akira-miyawaki-reforestation-arbres/

[3] http://meteopolitique.com/Fiches/Heros-Heroines/Yacouba-Sawadogo/Yacouba-Sawadogo-l-africain-qui-plantait-des-arbres.htm

[4] http://www.africa-aefe.net/index.php/fr/site-map/83-madagascar/77-gilles-gautier-un-planteur-amoureux-dans-la-vallee-du-tsaranoro

[5] https://www.liberation.fr/planete/2019/08/27/ces-hommes-et-femmes-qui-replantent-des-arbres_1745150

[6] https://www.geo.fr/environnement/canada-qui-sont-les-tree-planters-ces-heros-qui-plantent-jusqua-6000-arbres-par-jour-195371

[7] https://positivr.fr/reforestation-australie-un-milliard-arbres/

[8] https://www.liberation.fr/planete/2019/08/27/ces-hommes-et-femmes-qui-replantent-des-arbres_1745150

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

5 Commentaires

  • Reply
    jean Deschamps
    7 septembre 2019 at 22 h 47 min

    Lettre de guillaume chopin:le scientifique Crowther dit qu’en plantant 1000 milliards d’arbre l’exedent de carbone serait reabsorbe. Le pakistan va planter 10milliards d’arbres,l’ethiopie 4miliards d’arbres en 2019 et Macron va autoriser les prefets pour betonnrr sans passer par l’office des eaux et forêts….càd un blancseing pour déforester. Chercher l’erreur du donneur de leçon à Bolsanero….

    • Reply
      PIZZOTTI
      8 septembre 2019 at 21 h 59 min

      Jean DESCHAMPS malgré la déformation de la mùidia pour mon pays on préseve la nature et l’ Amazonie, le jeu que Macron fais de dénegrir Bolsonaro est ce parce que la France ne peux pas concorir a l’exportation et Macron veux se réelire, alors qu’il est un très mauvais administrateur !

  • Reply
    Bourdeauducq
    8 septembre 2019 at 11 h 57 min

    Bonjour ! J’habite en ville au 6ème étage sans balcon et j’ai “planté” environ 350 arbres, peut être plus ! J’utilise le moteur de recherche ecosia depuis 2 ans environ, toutes les 49 recherches il plante un arbre grâce à vous dans le monde entier et donne du travail aux autochtones ! Allez sur leur site pour de plus amples renseignements. Ils ont planté environ 67 millions depuis leur création !
    J’ai acheté des bijoux en bois sur treez et grâce à moi 4 arbres ont été planté (en France, Roumanie, Philippines et… J’ai oublié le dernier)
    J’ai aussi offert 400 abeilles à un apiculteur toujours en achetant des bracelets
    J’aime beaucoup ces concepts
    Cordialement
    Annie

  • Reply
    jean jacques Tisnes
    8 septembre 2019 at 18 h 24 min

    Moi je garde touts les noyaux des fruits pour les replantés dans la nature …… au lieu de les jeter dans la poubelle . Qui verra verra ? ?????.

  • Reply
    Annick
    13 septembre 2019 at 22 h 55 min

    Je suis très heureuse de savoir que des personnes partout dans le monde plante des arbres. Mais je me demande toujours comment est assuré la suite des plantations? Qui va les arroser ces plantations. Ici dans nos pays dits tempérés, il faut faut faire un bon arrosage tous les 15 jours pour un arbre. Dans les pays en déficit d’eau, comment cela se passe-t-il?

  • Laisser une réponse