Design : 3 modèles de jardins pour faire le plein d’inspiration !

Le jardin ne se réduit pas seulement à un potager nourricier : c’est aussi un lieu esthétique qui fait la fierté de son jardinier !

Pour lui, comme pour vous, c’est un formidable terrain de jeu où laisser parler votre créativité.

Il vous faut avant tout déterminer un plan d’action, autrement dit élaborer votre propre design, en faisant correspondre ce que vous avez à disposition et ce que vous aimeriez trouver dans votre jardin. Cela vous permettra de créer différentes zones en fonction de vos besoins, de vos envies et des contraintes de votre terrain.

Et ça n’a rien de nouveau : l’art des jardins a débuté dès l’Antiquité, et les premières traces connues sont âgées de plusieurs millénaires.

Aujourd’hui encore, au vu de la diversité extraordinaire des végétaux (et du nombre de nouvelles variétés créées chaque année), les possibilités de design sont quasiment infinies.

Mais bien sûr, lorsqu’on vient d’acquérir un nouveau lopin de terre qui tient plus du terrain vague que du jardin luxuriant, il est parfois difficile de se projeter.

Alors pour vous aider à définir votre projet, je vous propose 3 modèles de jardins qui peuvent vous inspirer et vous permettre de définir une ambiance bien particulière… la vôtre !

I. Le jardin anglais, ou la nature sauvage maîtrisée🌹

C’est LE jardin privilégié des peintres romantiques des XVIIIe et XIXe siècles.

Avec ses courbes et ses formes irrégulières, le jardin anglais donne presque l’illusion de s’être constitué naturellement… Tout en conservant des espaces bien structurés [2].

Vous pouvez ainsi constituer plusieurs plates-bandes de formes arrondies dans lesquelles se mêlent petits arbustes, vivaces et plantes annuelles : on parle de mixed-border (ou bordure mixte en français) car toutes les plantes peuvent s’y faire une place, pour une floraison quasi-permanente.

Je vous conseille par ailleurs de créer des bosquets ou, faute de place, des haies composites. L’objectif est de condenser plusieurs variétés d’arbres et d’arbustes sur un même espace : cela vous donnera l’impression d’avoir une mini-forêt foisonnante directement chez vous tout en créant un refuge pour vos auxiliaires.

Pour vos chemins, privilégiez plutôt des matières qui donneront un effet naturel, comme le sable ou les gravillons.
Enfin, veillez à garder des espaces engazonnés pour séparer vos différents massifs. Cela permettra à votre coin de verdure de gagner en profondeur !

Une mixed-border typique du jardin anglais.

🌱Quelques plantes à installer dans votre jardin anglais [3] :

  • Le rosier : grimpant ou pas, c’est LA plante typique de ce modèle. Il en existe des centaines de variétés, alors faites vous plaisir et choisissez celles qui vous conviennent le mieux à vous et à votre jardin !
  • Les arbres à cépée (qui ont plusieurs troncs issus de la même souche) dont l’aspect déstructuré se marie bien avec cette ambiance : magnolias, noisetiers ou érables.
  • Les hortensias, les delphiniums ou les campanules… Des vivaces relativement hautes qui viendront structurer vos massifs.

II. Le jardin japonais, pour un espace zen, même en ville 🪨

À l’origine conçu comme un espace de relaxation dans les cours intérieures des temples bouddhistes et des sanctuaires shinto, ce modèle de jardin s’accommode très bien des petits espaces clôturés

Plutôt minimaliste, le jardin japonais est essentiellement constitué de matières minérales, de mousses, de fougères et d’éléments décoratifs (en bois ou en pierre).

Pour faire les choses dans les règles de l’art, il vous faudra éviter à tout prix les lignes droites et favoriser le rythme impair en plantant vos végétaux par trois, cinq ou sept. Les chiffres impairs sont en effet perçus comme positifs dans la culture japonaise.

Certains végétaux ont tout particulièrement leur place dans votre jardin si vous choisissez de vous inspirer de ce modèle : je veux parler bien sûr du cerisier et du bambou, mais également du pin, de l’érable, du rhododendron ou du fusain ailé.
Misant davantage sur la persistance des feuillages, les jardins japonais privilégient la présence de plantes couvre-sol comme l’helxine et la sagine à celles des fleurs [4].

Le jardin japonais où la carpe koï a bien souvent le monopole de la couleur.

  🐟 Les éléments indispensables du jardin japonais :

  • la lanterne de pierre sur laquelle pousse de la mousse ou du lierre ;
  • des pierres de différentes tailles (en nombre impair) ;
  • si vous avez un point d’eau : les fameuses carpes koï, qui apporteront une touche de couleur.

III. Le jardin champêtre, à la fois esthétique et nourricier 🌻

Grand et ouvert sur la campagne, le jardin champêtre est un peu le modèle des jardins permacoles par excellence.

A la fois nourricier et débordant de fleurs, il privilégie le foisonnement naturel, les plantes multifonctions (comme la fève, bonne pour votre santé et pour votre jardin) ainsi que les vivaces. La végétation spontanée y est d’ailleurs fortement encouragée.

Fleurs, aromatiques et légumes du potager s’y partagent l’essentiel de l’espace. On retrouvera également quelques arbres fruitiers et une mare. Par sa diversité de végétation, c’est un véritable paradis pour la biodiversité.

L’objectif premier du jardin champêtre étant de favoriser les récoltes, je vous conseille d’y faire une place à des fleurs très mellifères, comme l’agastache, qui attireront des populations entières d’abeilles et de bourdons.

Jardin champêtre à la fois productif et fleuri

→ 🍅 Les essentiels du jardin champêtre :

  • les plantes aromatiques, pour parfumer votre jardin et votre assiette (romarin, menthe ou basilic) ;
  • les fleurs vivaces et comestibles comme l’hémérocalle ou la bourrache ;
  • une mare, pour favoriser la biodiversité.

Voilà, vous savez maintenant tout sur ces trois modèles de jardin traditionnels. 

Bien sûr, l’objectif n’est pas de les suivre au pied de la lettre : votre jardin est VOTRE espace de création.

Et n’oubliez pas, quel que soit le modèle choisi, l’observation de votre terrain et de votre climat, le choix de plantes adaptées ET la schématisation de votre projet sont les clés de votre réussite !

Alors, avant de planter : à vos crayons !

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence

Saine Abondance

Sources :

[1] « Histoire de l’art des jardins », La Ferme Ornée de Carrouges, Académie de Reims, 2014.

[2] « Créez votre jardin anglais », DrawMeAGarden, 17/12/2020.

[3] « Jardin anglais : 10 plantes emblématiques », Promesse de fleurs, 20/01/2022.[4] « Comment créer un jardin japonais ? », Aménager ma Maison.

Crédits : shutterstock.com

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.