L’infolettre gratuite de la permaculture pour tous, partout !

La culture de la fève en permaculture

Posté par Florence

fève
Une fève

Chère lectrice, cher lecteur,

En 50 ans, voici le bilan :  – 75% de variétés potagères en France

Cette perte drastique de la biodiversité a lieu dans nos champs, mais aussi dans nos jardins !

Sans compter les effets délétères pour la santé de la nature, et la nôtre…

C’est pourquoi en permaculture, on recommande toujours de planter des associations de plantes

J’espère que les associations recommandées dans vos parutions du Club et que vous testez dans votre jardin vous montrent tous ces bienfaits :

plus de synergies entre les plantes =>  moins de travail =>  plus de récoltes  !

Dans mes derniers articles, je vous parlais de l’ail, l’alicament de base à avoir au jardin et dans votre pharmacie

Aujourd’hui, je veux vous parler de la culture de la fève : la plante la plus ancienne cultivée au monde (pour cause, c’est l’alliée n°1 des sols fertiles toute l’année)

La fève, championne de la fertilité des sols !

La fève fait partie d’une famille de plantes très précieuses pour les jardiniers avertis : les Fabacées.
Ces plantes ont la capacité de fixer l’azote atmosphérique dans le sol.

Comment ? Elles font des deals souterrains sur leurs racines avec des bactéries (du genre Rhizobium pour les plus célèbres).

Concrètement, vous voyez ces deals de fertilité quand vous déterrez la plante et que vous voyez ces petites boules :

C’est la manière la plus naturelle et rapide pour avoir du 2 en 1 : une récolte qui en plus vous fertilise votre terre !

La fève, la plante martyre des jardiniers avertis

La fève attire les pucerons :

Ne prenez pas peur, c’est une chance pour les jardiniers avertis !

Le pied recouvert de pucerons ne va pas contaminer les autres.

Encore mieux : ce plant martyre va attirer les prédateurs des pucerons : vos alliés !

Vos alliés vous béniront de ce festin, ces gros « moutons » les pucerons (oui, au zoom ils me fait penser à des moutons, leur comportement aussi…).

C’est donc 2 en 1 : la fève nourrit le sol, mais aussi vos auxiliaires du jardin pour les inviter en grande pompe à doubler vos pollinisations.

La fève alliée de votre santé naturelle

La fève est cultivée depuis plus de 7 000 ans car cette légumineuse est un plat en soi : riche en fibre, en protéine, en vitamine, en antioxydant etc…

C’est donc une plante nourrissante, très utile notamment pour les régimes végétariens !

Bon à savoir :

Pensez à consommer des céréales avec vos fèves, pour obtenir une association protéique optimale.

Et pensez bien à acheter des variétés de fèves locales, je vous en reparle en détails dans votre parution bien sûr.

(Mais quand on sait qu’il existe environ 120 à 150 variétés de fèves, et que seules deux variétés figurent au « catalogue officiel » des semences pour les agriculteurs… autant connaître les sites alternatifs pour les jardiniers avertis !)

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence
Saine Abondance

Source :
https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/23501/uniformisation-des-cultures-75-des-varietes-de-fruits-legumes-ont-disparu

Ne partez pas sans avoir découvert ce guide gratuit !

J’accepte en renseignant mon email, d’être abonné à la lettre gratuite Saine Abondance.

Je pourrai me désinscrire à tout moment grâce au lien présent dans chaque email.

Images et dessins : Saine Abondance, Shutterstock.com

Partager sur facebook
Facebook

2 réponses

  1. Bonjour, à propos des associations de plantes: que puis-je faire pousser sur mes buttes parmi tomates, courges, ail, aromates, fruits rouges, fèves pourquoi pas…? et comment procéder? suis-je dans les temps?
    Merci d’avance!

  2. Bonjour
    Pouvez vous m’indiquer comment vous payer les 32€ trimestriels pour les parutions mensuelles tels  » des pucerons et des féveroles  » et les prochaines
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous partez déjà ?

Avant de partir recevez gratuitement votre Guide PDF Gratuit ! Découvrez comment l’utiliser ? Est-il bon pour vos plantes ? Que faire avec du marc de café ?

J’accepte en renseignant mon email, d’être abonné à la lettre gratuit Saine Abondance. Je pourrai me désinscrire à tout moment grâce au lien présent dans chaque email.