L’infolettre gratuite de la permaculture pour tous, partout !

5 conseils pour arroser comme un pro cet été !

En ce mois de juillet, il y a un sujet qui préoccupe bien des jardiniers : l’arrosage !

Nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’état de santé de leurs plantes à leur retour de vacances…

Surtout les débutants !

Et c’est vrai, pas facile d’y voir clair : quand arroser ? A quelle fréquence, et en quelle quantité ? Faut-il arroser le jardin uniformément, ou bien adapter les apports selon les plantes ?

Pour éviter les catastrophes cet été, devenez maître dans l’art de l’arrosage, grâce à mes 5 conseils.

Mais d’abord…

Pourquoi est-ce qu’on arrose, au fait ?

C’est simple : les plantes sont comme nous !

(Enfin, presque…)

Tous les jours, elles transpirent… par leurs feuilles !

Sans oublier que l’eau s’évapore aussi de la surface du sol.

Ces pertes d’eau par transpiration et évaporation portent un nom : l’évapotranspiration.

Schéma de l’évapotranspiration

Et en cette saison estivale, où les jours sont longs et marqués par de fortes chaleurs, ce phénomène est d’autant plus fréquent.

Un arrosage maîtrisé est donc essentiel, sans quoi…

Gare au stress hydrique !

Ce phénomène se produit lorsqu’une plante rejette plus d’eau qu’elle n’en absorbe.

Ce sont les racines qui tirent la sonnette d’alarme :

  • Petit à petit, la plante se met en pause, pour économiser et stocker l’eau dans ses tissus.
  • Les feuilles mollissent, palissent… 
  • Puis c’est toute la plante qui se flétrit.

Résultat : la plante survit, mais sa croissance est arrêtée

Les échanges gazeux avec l’atmosphère sont interrompus et la photosynthèse est à l’arrêt.

Le jardinier doit alors l’aider au plus vite, au risque de la voir dépérir !

Cet été, arrosez comme un pro

Pour un été 2021 sans stress (pour les plantes, comme pour vous, le jardinier), je vous livre mes 5 meilleures astuces d’arrosage.

A découvrir sans plus tarder, avant votre départ en vacances !

Mes 5 astuces pour arroser comme un pro cet été !

  1. Le matin, un tour au jardin !

Profitez d’une balade à la fraîche pour évaluer les besoins en eau de vos plantes : grâce aux températures douces et à l’humidité nocturne, elles se seront remises des chaleurs de la veille.

Si vous constatez malgré tout un début de flétrissement, n’attendez pas trop longtemps, au risque d’endommager considérablement les tissus de la plante.

Un petit arrosage, et hop, le tour est joué !

2. Avant de dégainer l’arrosoir, observez bien votre sol.

Vous ne savez pas si vous devez arroser ?

Il est vrai que c’est une question particulièrement épineuse…

surtout pour les jardiniers débutants, qui peuvent avoir la main lourde avec l’arrosoir !

Grave erreur (mais classique) : trop d’eau, c’est pire que pas assez !

Car les bactéries et champignons raffolent de l’humidité.

A la surface du sol comme en profondeur, il est donc important de limiter les excès d’eau.

Vous préviendrez ainsi facilement les maladies et préserverez la bonne santé des racines.

Pour savoir si vous devez arroser, grattez légèrement les premiers centimètres à la surface du sol : s’il est humide, alors tout va bien, vos plantes auront de quoi tenir toute la journée.

3. Levez le nez et guettez les nuages !

  • La météo annonce de la pluie ?

Dans ce cas, rangez votre arrosoir pour aujourd’hui !

Il vous suffira de repasser le lendemain matin, pour vérifier les besoins en eau du sol J

  • Pas de pluie à l’horizon ?

Dans ce cas, reportez-vous simplement au conseil n°2 : observez l’état du sol !

S’il est sec, c’est qu’il est temps de remplir votre arrosoir.

4. Arrosez le matin

Offrez à vos plantes une douche matinale, avant que les premiers rayons de soleil n’apparaissent. Limitez les arrosages nocturnes, qui enchanteront surtout les champignons et les limaces.

N’arrosez surtout pas en plein soleil !

L’évaporation de l’eau y est maximale. Sous l’effet du soleil, les gouttelettes risqueraient de causer de petites brûlures à votre plante.

5.Entraînez vos plantes !

Pour nombre d’entre vous, l’heure du départ en vacances approche à grand pas ! J

Profitez de vos derniers jours au jardin pour préparer vos plantes aux éventuels manques d’apports en eau.

Voici comment muscler les racines de vos plantes :

  1. Arrosez peu mais régulièrement vos jeunes plantons. Vous favoriserez ainsi le développement de leur système racinaire.
  2. Une fois la plante devenue grande, arrosez-la plus rarement, mais en grande quantité.

Vos plantations seront ainsi capables de puiser plus profondément dans le sol pour combler leurs besoins en eau.


 

Deux autres articles à ne pas louper avant votre départ en vacances 🙂

https://www.saine-abondance.com/arrosage-attention-toutes-les-plantes-nont-pas-les-memes-besoins-une-astuce-miracle/

 https://www.saine-abondance.com/le-cordon-ombilical-en-coton-astuce-darrosage-fort-etonnante-a-faire-avec-les-enfants/

Crédit photos : Shutterstock

Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous partez déjà ?

Avant de partir recevez gratuitement votre Guide PDF Gratuit ! Découvrez comment l’utiliser ? Est-il bon pour vos plantes ? Que faire avec du marc de café ?

J’accepte en renseignant mon email, d’être abonné à la lettre gratuit Saine Abondance. Je pourrai me désinscrire à tout moment grâce au lien présent dans chaque email.