3 idées pour une nature luxuriante au balcon ou dans un petit jardin

Quand on veut jardiner dans les petits espaces, dans un jardin ou sur un simple balcon, l’idée est à la fois de rentabiliser la petite surface et de donner l’illusion d’un espace étendu. 

Pour ce faire, rien de tel que de prendre de la hauteur !

Car, oui, jardiner à la verticale, c’est possible, et ça offre de nombreux avantages : 

  • Gagner de la place au niveau du sol (qui peut vite être encombré, pour peu que vous ayez une chaise longue ou une table de jardin).
  • Agrandir visuellement votre jardin, notamment en dissimulant les murs ou les clôtures.
  • Végétaliser des espaces qu’on délaisse trop souvent, pour ajouter une touche de charme à votre extérieur.
  • Cultiver soi-même ses propres plantes potagères (et en récolter tous les bienfaits nutritionnels !), même si on pensait ne pas avoir le terrain pour le faire.

Il y a donc un vrai intérêt à se servir de cette surface souvent oubliée ! Le tout est de savoir comment.C’est pourquoi je vous propose de découvrir ensemble les différents exemples de cultures verticales que vous pouvez mettre en place chez vous, dès maintenant, pour profiter d’un magnifique cocon de verdure, même sur votre mini espace extérieur.

3 idées de cultures pour jardiner à la verticale

1. Le mur végétal décoratif : la fausse bonne idée ?

De plus en plus d’entreprises ou d’immeubles ont mis en place ce dispositif, en particulier dans les villes. 

A l’extérieur, il permet, en plus d’être particulièrement esthétique, de dépolluer l’air et d’offrir un abri supplémentaire à la biodiversité dans des zones urbaines où ces refuges sont limités.

Pour autant, je ne recommanderai pas à un particulier de mettre en place un mur végétal décoratif chez lui. Il faut savoir que ce genre de cultures repose sur l’hydroponie : les plantes doivent bénéficier d’un apport en eau conséquent qui ne manquera pas de peser sur vos factures.

Par ailleurs, la conception et la pose d’un mur végétal est très difficile à réaliser soi-même car vous devrez installer un système d’arrosage intégré (qui, en plus d’être bruyant, peut provoquer des problèmes d’humidité et de moisissures si vos murs ne sont pas adaptés). Il faudra faire appel à des paysagistes professionnels pour un mur végétal sur-mesure (ou opter pour un kit préconçu à assembler), ce qui, bien sûr, a un certain coût.

Voilà pourquoi, si votre objectif premier est de décorer vos murs extérieurs, je vous recommande plutôt d’opter pour un lierre grimpant :

  • C’est une plante vivace, qui demande très peu d’entretien (en dehors d’une taille au printemps et à l’automne s’il devient un peu trop envahissant).
  • Il est très esthétique (ses feuilles rouge vif à l’automne sont sublimes).
  • Il est très apprécié des pollinisateurs : le lierre est une plante très mellifère et, si vous tendez l’oreille, vous pourrez facilement entendre les insectes vrombir autour de ses fleurs (c’est un véritable buffet à volonté pour nos petits amateurs de nectar, de pollen et de propolis).

C’est vraiment l’idéal pour un mur végétal naturel, sans effort !

2. Les cultures à étage : des pots à toutes les hauteurs

Nous avons l’habitude de les poser à même le sol ou sur le haut des tables de jardinage, mais avec un peu de créativité (et éventuellement de bricolage), nos plantes en pot peuvent être installées à des tas d’endroits différents, et même être superposées.

En utilisant un limon d’escalier, des palettes ou les différents étages d’une table de jardinage, vous pourrez maximiser vos espaces, en ajoutant des plantes sans encombrer votre sol. Prenez simplement garde à la luminosité dont chacune d’entre elles a besoin. 

Ainsi, les plantes qui seront installées sous votre table de jardinage risquent de bénéficier d’une exposition au soleil plus réduite : vous pouvez y installer votre ciboulette ou votre menthe (des aromatiques parmi les indispensables que cultive tout bon jardinier), mais évitez d’y laisser votre plant de tomates.

Une autre idée intéressante est de se servir de quelques crochets pour percher vos pots à la hauteur désirée. Toutefois, ne négligez pas l’aspect pratique : pour votre confort, il est préférable que vos plantes restent à hauteur de bras pour faciliter l’arrosage et la récolte !

Voici, à titre d’exemple, une très jolie décoration murale faite à partir de plantes en pot, en plein centre-ville de Lyon :

Des plantes en pot à toutes les hauteurs.

3. Les plantes qui grimpent : un maximum de possibilités, pour un maximum de plaisir !

Dans un petit espace, il y a des outils gagne-places indispensables : le treillis et la pergola font définitivement partie de ceux-là.

Un exemple de rosier soutenu par à treillis à l’île d’Aix

Pourquoi ?

  • D’une part, parce qu’il existe énormément de potagères qui peuvent s’y accrocher : framboisiers, mûriers, kiwitiers, vignes mais également tomates, haricots ou courges… Autant dire que vous allez vous régaler !
  • D’autre part, parce que vous pouvez en faire un élément multifonction. Un treillis peut masquer un mur disgracieux ou créer une haie à la fois brise-vent ET brise-vue. Après quelques années à soutenir une vigne, une pergola peut permettre de créer un pare-soleil naturel et original pour votre terrasse.

Imaginez, expérimentez, créez !

Lorsque vous jardinez à la verticale, le maître-mot est clair : laissez parler votre imagination et donnez vie à vos envies !

Il y a au moins un millier de façons de réinventer votre espace à partir de ces 3 types de cultures.

Pourquoi ne pas utiliser le toit d’une cabane de jardin pour faire pousser vos courges ?

Mais bien sûr, pour vous assurer des plantes vigoureuses et des récoltes abondantes, sans faire exploser votre budget, rien ne devra être laissé au hasard : les plantes que vous devez (ou ne devez pas) planter, la quantité de lumière dont vous disposez, la façon dont vous attirez la biodiversité, le matériel que vous allez utiliser…

Tout cela doit faire l’objet d’une réflexion permacole aussi importante (voire plus) que si vous disposiez d’un grand potager ! Pour vous aider à vous y retrouver, je vous invite à recevoir mon dossier PDF gratuit : Créer un potager sur une petite surface.

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence

Saine Abondance

Sources :

[1] 7 idées pour réaliser un potager vertical, Amenagementdujardin.net 

[2] A la verticale : jardiner autrement, Du jardin dans ma vie 

Crédits photo : Saine Abondance

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.