La philosophie/ Les plantes

Méditation et jardinage, quel est le lien ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Je reviens de quelques jours d’une retraite de méditation.

Je souris d’avance de la petite anecdote que je vais vous raconter, et je me permets de le faire car je pense qu’elle a un lien avec les valeurs de la permaculture qui nous réunissent tous autour de ce projet Saine Abondance.

L’important n’est pas la technique ni le lieu, mais le pourquoi

Depuis quelques années, j’aime retourner de temps en temps dans un centre de méditation juché sur une superbe montagne.

Radicalement efficace pour se regénérer

Peu importent la technique et le lieu, le fait de méditer est une pratique incroyablement vertueuse.

Et, lorsqu’on la pratique en groupe, cela ajoute selon moi un effet « catalyseur ».

Et, dans le centre d’où je reviens, une règle est sans appel : on y va sans téléphone, sans ordinateur, sans livre, sans parler.

A vrai dire, sans rien ! Sauf soi -même 😊

Pour se recentrer sur soi, sur ce que l’on ressent dans son corps.

Le lien entre le corps et l’esprit.

Entre nous et le monde qui nous entoure.

Et on y médite toute la journée…

Un système qui fonctionne depuis la nuit des temps

Les centres qui enseignent cette pratique ont la particularité d’être entièrement gratuits : logement, repas, cours !

En contrepartie ?

Un appel aux dons financiers (le jour où on le peut/veut), mais pas seulement !

C’est ce que l’on appellerait en Europe du « bénévolat ».

Offrir son temps, sa bonne humeur, son enthousiasme

J’y retourne donc parfois pour entretenir les lieux entre les cours.

Une équipe de bénévoles encadre modestement ces « bénévoles » de tous âges, de toutes nationalités, qui viennent en silence quelques heures – comme quelques jours / semaines / mois – prêter main forte à l’incroyable activité que cela requiert : cuisine, ménage, lessive, jardinage, etc…

« Et tu appelles ça des vacances ?! »

Lever très matinal.

Alterner une heure de méditation et 3 heures de travail peut sembler être un programme ingrat.

Et pourtant, ils sourient tous du matin au soir

En réalité, c’est hyper vertueux : cela permet d’ancrer la « posture méditative » dans le concret, dans les tâches du quotidien, la « vraie » vie une fois que l’on quitte la bulle de méditation.

Mais euh…

Un proche, interloqué du programme intense pour des « vacances », me demande avec une extrême douceur….

Pourquoi ?

Pourquoi j’y suis allée.

Une réponse spontanée en lien avec… LE SOL !

Ma réponse a été visuelle. Voici ce que je lui ai dit :

C’est comme le sol.
Un sol fertile n’est pas notre résultat, c’est un bien commun que l’on s’efforce de préserver à notre échelle.

Jardiner, c’est finalement une sorte de bénévolat pour la Terre, pour les autres.

Si vous êtes sur une terre incroyablement fertile, en réalité il n’y a pas de quoi en être “fier“.

Car d’après moi, cette fertilité, c’est sûrement le fait de générations passées qui en ont pris soin.
Et surtout, c’est le résultat de la nature, de milliards d’années de décomposition.

Jardiner, méditer, exprimer sa gratitude

C’est finalement la même chose : être un petit rouage dans le grand engrenage intemporel de la vie.

Remercier le « passé » dans le « présent » pour que ceux du « futur » puissent bénéficier du même présent (au sens de cadeau cette fois-ci).

Une image vaut 1 000 mots

Une autre image m’est venue en tête, au moment de répondre à mon ami.

Connaissez-vous les « ponts vivants » en Inde ?

C’est incroyablement beau :

[1] Pont végétal de la tribu khasi au nord-est de l’Inde

 

Des ponts végétaux comme des ponts entre les générations

Depuis des millénaires, les membres de chaque génération effectuent un travail de titan sans en voir le résultat de leur vivant : ils tissent des racines des deux côtés des rives pour créer des passerelles vivantes entre les rivières.

Afin de ne pas oublier d’où ils viennent

J’imagine que chaque pas sur un tel pont est une reconnaissance à leurs ancêtres qui les ont bâtis il y a plus de 250 ans parfois.

Les nouvelles générations en prennent soin.

Et en créent des nouveaux : planter des arbres, puis patiemment orienter les racines pour qu’un jour les deux côtés se rejoignent…

Un peu comme le sol, ce grand jardin qu’est la planète.

Ou la méditation, pour se reconnecter à soi-même, à ce et à ceux qui nous entourent, passés, présents, futurs.

 

Il est temps de prendre soin de vous,
Florence

Saine Abondance

 

Sources :

[1] https://positivr.fr/inde-tribu-khasi-ponts-vivants-arbres-racines/

PS : Merci pour vos retours !

Je suis très touchée 😊

Le but de mon message n’était vraiment pas de faire de la pub pour une technique ou un lieu de méditation en particulier !

Mais puisque vous êtes aussi nombreux à me le demander, voici quelques liens qui vous seront utiles pour vous faire votre propre avis.

  1. Concernant la technique expérimentée de méditation dont je parle, vous aurez plus d’infos sur leur site officiel :
    https://www.dhamma.org/fr/ 
  2. Concernant le centre suisse dont je parle dans ma lettre, vous trouverez sa localisation et le planning des cours en cliquant ici.

    (Si vous êtes débutant, pour les cours de 10 jours qui sont obligatoires en amont de tout séjour au centre, il vous faudra sûrement réserver votre place des mois en avance).  
  3. Vous pouvez trouver des centres partout dans le monde, voici l’annuaire mondial en cliquant ici.


Si vous en faites l’expérience, j’en serais très curieuse ! Vous pourrez la partager dans notre communauté en l’insérant dans les commentaires de cet article.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

26 Commentaires

  • Reply
    Calon
    28 août 2019 at 11 h 22 min

    Merci Florence de ce tèmoignage vivifiant sur la Méditation et de ce lien prépondérant à la permaculture. Merci de l’image des ponts végétaux et de ces culgures/traditions dont nous pourrions tirer exemple. Nous sommes des pélerins sur les pas de nos ancêtres et devons être conscients de la bonne mesure et bon héritage à laisser à nos générations futures. Encore Merci ! Je compte bien trouver un Centre de méditation dans mon département 66. Bien cordialement,

  • Reply
    Bertels
    29 août 2019 at 8 h 06 min

    Merci de ce magnifique partage. Ce serait encore mieux de partager aussi les coordonnés de ce lieu de bénévolat méditation.

    • Reply
      Calon
      29 août 2019 at 23 h 04 min

      Bonsoir Florence,
      Je serai très heureux de connaître votre lieu de méditation !
      Merci de votre retour, je suis impatient !
      Cordialement,
      Olivier CALON

  • Reply
    Sylvie
    29 août 2019 at 8 h 35 min

    merci mais ce beau lieu se trouve à quel endroit ?

    • Reply
      Florence
      29 août 2019 at 16 h 23 min

      Bonjour Sylvie,

      Je vous en prie. J’ai ajouté les informations concernant la retraite et l’établissement à la fin de l’article, dans le PS.

      Belle journée

  • Reply
    Liba
    29 août 2019 at 8 h 46 min

    Merci beaucoup pour ces mots si humains. cette expérience..j’ai vécu cela étant enfant en vacances chez mes grand-parents. Cétait une vie entiere en lien avec la nature ,le sol qui porte,qui nourit et qui nous donne la joie de pouvoir bouger et puis recolter le fruit de nos efforts. Dommage que la société a changer et on doit se battre pour quelquechose si naturel….Merci beaucoup pour vos écrits et pour partage de votre savoir.

  • Reply
    Gomez
    29 août 2019 at 8 h 59 min

    Bonjour, cela fait maintenant quelques semaines que je vous lis. A chaque fois vous apportez un conseil ou une astuce en lien avec votre commerce , et pourquoi pas je n’y suis pas opposé. Mais ce n’est pas l’objet de ma réponse de ce jour. Je vous écris pour vous féliciter quant au sujet de cette dernière lettre et la métaphore entre la pratique de la méditation et le jardinage
    À mon sens , le jardinage est une forme de méditation active qui ne dit pas son nom.

  • Reply
    Feuillerat
    29 août 2019 at 9 h 00 min

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour le partage de ces informations.
    Pourriez-vous nous donner plus de précisions sur ce beau site de méditation
    Merci beaucoup par avance.
    Belle journée à vous.

    • Reply
      Florence
      29 août 2019 at 16 h 23 min

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire !
      J’ai ajouté les informations concernant la retraite et l’établissement à la fin de l’article, dans le PS.
      Je vous souhaite une très belle journée,
      Bien à vous

  • Reply
    LITSCHGI
    29 août 2019 at 9 h 26 min

    La question qui me vient immédiatement, c’est où sont ces centres de méditations? J’ai déjà participé à plusieurs retraites silencieuses en Alsace, c’est une expérience magnifique, extraordinaire…
    J’en ferai bien d’autres, ailleurs, avec d’autres “encadrants”.
    D’avance merci pour votre réponse. Merci aussi pour ce beau témoignage ainsi que pour toutes vos lettres très enrichissantes.
    Bien cordialement,
    Eric

    • Reply
      Florence
      29 août 2019 at 16 h 22 min

      Bonjour Eric,

      Merci pour votre témoignage ! J’ai ajouté les informations concernant la retraite et l’établissement à la fin de l’article, dans le PS.
      Prenez bien soin de vous,
      Florence

  • Reply
    Béatrice
    29 août 2019 at 10 h 00 min

    Magnifique témoignage et oh! combien stimulant et encourageant! Je ne doute pas que ça va donner l’impulsion nécessaire à plus d’un/e pour suivre les traces de cette belle expérience. La Planète et ses habitants ne s’en trouveront que mieux…
    Toute belle journée et félicitations pour votre beau projet.
    Béatrice

    • Reply
      Florence
      29 août 2019 at 16 h 20 min

      Merci Béatrice pour votre message plein de d’énergie ! Cela me fait très plaisir.

      Très belle journée à vous aussi, au plaisir de vous lire.
      Florence

  • Reply
    Francoise Jordan
    29 août 2019 at 10 h 08 min

    Je partage de tout coeur votre magnifique reflexion sur le repli sur soi afin de ‘fertiliser’ la planète et se nourrir soi-même.
    Une pensee dans cette meme lignee m’était venue a l’esprit récemment au sujet de mes enfants….je me suis dit qu’ils étaient des graines, et que comme tout être humain, ils allaient fertiliser le monde grace a leurs qualités humaines, leurs intentions et leurs actions….
    Meilleures salutations,

  • Reply
    Delaboudiniere
    29 août 2019 at 10 h 39 min

    Bonjour,
    Merci pour ce partage intéressant.
    On parle de méditation depuis quelques années et c est devenu à la mode.
    Mais que font les moines et les religieuses dans les abbayes depuis des siècles sinon prier et travailler tout au long du jour et ils se lèvent la nuit pour offrir le monde à Dieu. Ils vivent en communion avec la nature et avec Dieu.
    Ils proposent à qui le souhaite de se reposer, se ressourcer, d’échanger en se retirant du monde pour repartir rempli de paix, de la paix de Dieu.
    Voilà aussi un bel exemple de ce que peuvent faire les hommes et les femmes de leur vie pour embellir le monde.

  • Reply
    Dominique
    29 août 2019 at 11 h 15 min

    Merci, Florence, d’avoir partagé cette belle expérience: jardinage et méditation font en effet bon ménage . L’esprit sans intention entre en communion avec les éléments pour le meilleur choix possible du plan du jardin,par exemple. Bon, enfin, ceci est l’idéal, car mon esprit n’en est pas encore tout à fait là, et il y a quelques parasites (bugs) contre lesquels je n’utilise aucun pesticide, c’est entendu!

  • Reply
    Maflor
    29 août 2019 at 11 h 40 min

    Je suis très touchée que vous ayez si bien trouvé les mots pour nous transmettre votre vécu tant physique qu’affectif et spirituel.

  • Reply
    Lejeune Mathieu
    29 août 2019 at 11 h 43 min

    Bonjour,
    Je vous lis depuis un certains temps et je trouve vos articles très intéressants pour moi qui ai débuté un potager depuis un an.
    Je m’intéresse également de plus en plus au Bouddhisme, à la méditation et au développement personnel.
    Je vais à l’occasion me ressourcer dans un centre Bouddhiste proche de chez moi en Belgique, lorsque ma vie trépidante actuellement m’en laisse le temps.
    Je serais curieux de connaître plus d’informations sur ce centre de méditation dont vous parlez.
    Merci.
    Cordialement,
    Mathieu.

    • Reply
      Florence
      29 août 2019 at 16 h 19 min

      Bonjour Mathieu,

      Merci pour votre message ! J’ai ajouté les informations concernant la retraite et l’établissement à la fin de l’article, dans le PS.
      Au plaisir de vous lire,
      Florence

  • Reply
    Courtiine
    29 août 2019 at 12 h 25 min

    Magnifique! On a juste envie d’y être.

  • Reply
    nogues nogues
    29 août 2019 at 15 h 57 min

    quel bonheur de vous lire…

    • Reply
      Florence
      29 août 2019 at 16 h 17 min

      Merci beaucoup…

  • Reply
    Béraud Anne-Claude
    29 août 2019 at 17 h 53 min

    Je pratique la méditation bouddhiste, le yoga tous les jours… J’ai repris confiance en moi, la vie, après des moments très difficiles. J’espère que mon petit témoignage pourra aider d’autres personnes, la vie est belle, aussi ! Courage,
    Anne-Claude

  • Reply
    Herve FORMAN
    29 août 2019 at 20 h 34 min

    Vos lettres sont instructives et bienveillantes:-) Bravo!
    J’espère rejoindre vos formations dès que j’aurai quitté Paris et trouvé un lopin de terre – de préférence près de la montagne.
    Enfant, les vacances étaient à la ferme pour aider notre grand-père: Le bonheur de se retrouver dans la nature. On aurait aimé connaître la permaculture. Les usages étaient alors ceux des engrais chimiques, des pesticides et des rendements pour les coopératives avec un labourage agressif des terres.
    Peut-être en avez-vous déjà parlé : Ce paysan mexicain, Jose CARMEN fait des merveilles.
    https://youtu.be/TWUvLgQd6mM
    Qu’en pensez-vous?
    Hervé , méditant Vipassana :-)))

  • Reply
    Marie Gallois
    30 août 2019 at 15 h 08 min

    Félicitations je suis dans le même esprit de partage ! La méditation m.interesse je la pratique un peu seule mais j’aimerai approfondir cet état avec d’autres Alors merci pour ces renseignements

  • Reply
    CAMILLE
    6 septembre 2019 at 12 h 58 min

    ” L’homme croit quelquefois qu’il a été créé pour dominer, pour diriger. Mais il se trompe. Il fait seulement partie du tout. Sa fonction ne consiste pas à exploiter, mais à surveiller, à être un régisseur. L’homme n’a ni pouvoir, ni privilèges, seulement des responsabilités.” – OREN LYONS. Indien iroquois. (Années 80)

  • Laisser une réponse