La philosophie

Le premier salon de permaculture

Chère lectrice, cher lecteur,

 

Aucun doute :

Ce qui s’est produit à Paris le 24 et le 27 janvier 2020 marque le début d’une nouvelle ère.

Ce qui s’est passé 😊 ?

Le tout premier salon de permaculture en France. Rien que ça !

Voici quelques coupures de presse :

Le premier salon de permaculture - Recherche google

C’est vraiment, absolument, TRES positif !

 

Mais pourquoi suis-je si excitée ?

Indice : « Avant / Après »

Car selon moi, ce salon n’est que la pointe de l’iceberg qui nous indique qu’on a déjà commencé « l’Après »

J’ai la conviction que la permaculture c’est comme l’avènement du monde numérique et d’internet dans nos vies actuelles : un bouleversement sans précédent !

Concernant internet, difficile d’imaginer un retour en arrière tant cela a créé une rupture totale pour notre société, impactant toutes les strates possibles :

  • la façon de penser,
  • d’échanger,
  • de consommer,
  • de s’informer
  • de construire
  • d’apprendre
  • de transmettre.

Pour la permaculture, c’est bel et bien le même phénomène qui est en train de se passer !

 

Oh, ce n’est pas « Disneyland » pour autant…

Vous l’avez sûrement vécu à votre échelle en tant que pionnier permacole dans votre jardin ou votre balcon, ou votre vie.

Le yoyo des ascenseurs émotionnels des visionnaires

À chaque découverte ou innovation un peu trop disruptive, on peut vivre ces ascenseurs émotionnels :

  1. Au début on est seul et incompris.
  2. Ensuite, on peut déranger, être jugé fou ou être catalogué de « drôle de zigoto ».
  3. Mais comme on persiste, on intrigue: on laisse rarement indifférent, nos résultats fonctionnent et font des envieux (« attends, moins tu fais, et plus tu récoltes ?! »).
  4. C’est alors qu’on devient « un génie » (ou presque, ou, en tout cas, suivi de près par la Science et ses mesures).
  5. Quel que soit le domaine de l’innovation, ce qui est sûr, c’est qu’on construit rarement quelque chose tout seul, isolément – ou alors, pas sur le long terme : la nature nous l’enseigne très bien : c’est tout l’écosystème qui évolue, pas seulement un élément.
  6. Vous me voyez venir pour l’avant dernière phase de ce processus : c’est l’importance cruciale d’un petit groupe de pionniers. Ces personnes sont des héros en réalité, souvent timides, mais qui ont dans leur ADN la bienveillance et l’espoir, comme vous et moi, et comme tous les acteurs de la permaculture dans le monde. Ce sont ces personnes, qui, simplement par leur Être et leurs petites actions à leurs échelles, deviennent en réalité les pierres angulaires d’une nouvelle maison dont tout le monde pourra en bénéficier !
  7. C’est une maison vivante, co-construite en permanence par ceux qui l’habitent.

Et à mon avis, ce premier salon permacole en France inaugure l’avènement de cette phase 7 : l’appropriation de la permaculture pour tous, partout.

Ce salon, c’est cette maison qui a enfin mis le panneau suivant à sa porte :
« entrée libre, vous êtes le bienvenue, qui que vous soyez »

Rendez-vous compte : le tout premier salon permacole en France en 2020, alors qu’on parlait déjà de permaculture en 1900 aux Etats-Unis, ou en Australie en 1970.

On pourrait se dire « oula, on a encore un train de retard en France ».
En réalité, pas du tout, au contraire.

J’y suis allée ! Et j’ai plein de choses positives à vous partager dans mes prochains emails.

Ayant été prise de court, j’y suis allée simplement en visiteur.

Ce sont mes partenaires qui m’ont averti de ce salon, me demandant si je pouvais monter dans un train pour quitter mes Alpes quelques heures et découvrir ce bel événement.

Étant très timide, autant vous dire que j’ai dû sortir de ma zone de confort !

Car je ne m’y attendais pas du tout, mais j’y ai rencontré des tonnes de lecteurs Saine Abondance.

Cela fait chaud au cœur, car entre les écrans de cette infolettre, derrière la revue du Club privé, ou derrière les formations vidéo que je vous propose : l’Humain est toujours là.

 

Quelle joie au rendez-vous !

La rencontre mutuelle était très émouvante, je pense à Delphine, Pascale, Véronique, Isabelle, Pierre-Antoine, Marc (sans pouvoir mentionner tout le monde, bien sûr).

 

Lorsque je parle de partenaires, je souhaite encore préserver la surprise, mais j’ai de très belles nouvelles à vous annoncer pour ce printemps 2020 :

  • Matériel de jardinage inédit, ergonomique, ventes de graines rustiques et locales, éco-construction, santé naturelle, formations permaculture etc…
  • De la graine à l’énergie vitale retrouvée, tout un écosystème se met en place autour de la graine Saine Abondance plantée il y a maintenant un peu plus d’un an, et qui va se développer grâce à vous.

(Je profite de l’élan joyeux de cette lettre pour vous rappeler que la petite Equipe Saine Abondance passionnée prend le temps de répondre à tous les emails que nous recevons. Et concernant les partenariats ne vous censurez pas : vous pouvez nous proposer vos idées ! Nous prendrons le temps de mettre en place la synergie de toutes les actions nécessaires pour accompagner la permaculture à grande échelle).

 

Dans mes prochains emails, je vais vous partager quelques anecdotes et conseils utiles que j’ai pu glaner à ce salon.

Je remercie d’ailleurs les organisateurs qui ont permis cette toute première structuration de ce que nous attendons tous – comment redonner du sens à notre quotidien – avec l’outil global et puissant de la permaculture, entre autres.

Quelque chose de subtile et de concret se met en place, c’est merveilleux.

 

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence
Saine Abondance

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Pas de commentaires

Laisser une réponse