La philosophie

La première série TV sur la permaculture

Chère lectrice, cher lecteur,

Je ne regarde plus la télé depuis 11 ans maintenant… mais, là, entorse à la règle obligée !

J’ai découvert quelque chose d’absolument fabuleux qu’il faut que je vous partage :

La toute première série TV sur la permaculture au monde (à ma connaissance)

C’est gratuit, et cela se passe au Canada :

Un grand merci à Jean-Martin Fortier pour cela !

Jean-Martin Fortier ? C’est lui :

Une « super star » canadienne dont l’aura et son parcours de vie inspirent des centaines de milliers de jardiniers et de maraichers

Et pour cause !

Jean-Martin est un exemple vivant que l’agriculture peut-être :

  • Rentable : il dégage 200 000 dollars canadiens sur moins d’un hectar, avec une production de maraichage uniquement de mars à novembre.
  • Agréable : exit les conditions suicidaires de nombreux agriculteurs. Ce jeune homme a parcouru le monde entier, beaucoup lu, et pratiqué, avant de créer un modèle ultra efficace et réplicable partout.
  • Humaine : 0 mécanisation, mais beaucoup d’optimisation ! (Attention, ce n’est pas le pays des bisounours, mais pas d’esclavagisme non plus).

Mais surtout, Jean-Martin incarne ce qu’il vit :

Il cultive la bienveillance.
Il produit des légumes en bienveillance.
Il dégage une bienveillance exceptionnelle.

Je vous recommande chaleureusement d’investiguer ses écrits ou sa série TV

  • Dans la saison 1 vous découvrirez sa ferme originelle « La Grelinette » et son modèle
    – totalement réplicable
  • Dans la saison 2, on découvrira la ferme « Les Quatre Temps », la vitrine mondiale
    – un peu moins réplicable (je vous la fais courte, mais en gros, le porteur de projet est un milliardaire qui a mandaté Jean-Martin pour designer une ferme permacole holistique unique au monde pour prouver que, oui, la permaculture est un exemple sérieux et rentable. Mais de gros moyens ont été mis dès le début, donc ce n’est pas un modèle à la portée de tous.
  • Pour ceux qui s’intéresse aux grandes superficies, ou au maraichage, je vous recommande aussi son livre « Jardinier-Maraicher ».Très complet, technique, (mais accessible), il outille efficacement et nous transporte dans le Temps. Car oui, le maraichage français à Paris au 19ème siècle avait ses lettres de noblesse, et la permaculture y pioche de nombreuses techniques et astuces !

Le but ultime de Jean-Martin Fortier ?

Se reposer dans son hamac en dégustant ses récoltes 😊 !

Mais en attendant, il parcourt volontiers le monde pour partager son savoir, et il fait des formations en ligne (en anglais notamment, clin d’œil pour les lecteurs canadiens de Saine Abondance).

Pour rebondir sur cet article et partager vos idées, n’hésitez pas à le commenter !

Il est temps de prendre soin de vous,

Florence
Saine Abondance

PS : je ne le connais pas (encore) personnellement, mais quand on sent des personnes dégager autant de bonnes ondes, avoir autant d’impact positif et porteur d’espoir, on ne peut que les soutenir !

PPS : D’ailleurs, il semblerait qu’il vienne en France un peu plus souvent pour aider à un super projet vitrine et pour nous prouver que sous nos latitudes européennes, ses techniques marchent aussi 😉

PPPS : Si jamais Jean-Martin tombait sur cet article, merci à lui à nouveau d’avoir fait une 2ème conférence au salon permaculture à Paris (la salle était tellement pleine à craquer pour la première que tout le monde n’a pas pu assister à sa conférence). Les informations reportées ici permettent à chacun d’investiguer sur ce sujet comme si vous y étiez allé !

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

2 Commentaires

  • Reply
    BRIAC Yvon
    10 février 2020 at 13 h 11 min

    Bonjour, je développe actuellement un projet exactement similaire, avec des jeunes adultes et un avantages à long terme.
    je recherche une ferme avec mini 40 hectares, avec eau et bois (surface équilibré pour une production perpétuelle ).
    En tout point je suis inspiré par cette aventure de Jean-Martin Fortier.

  • Reply
    Sophie Gambu
    11 février 2020 at 22 h 13 min

    Excellente série, je l’ai écouté à la télévision, j’ai lu son livre. Jean-Martin est quelqu’un de très inspirant, il a changé ma vision de l’agriculture. Je pense vraiment que ce qu’il enseigne est l’avenir de l’agriculture, du moins je l’espère.

  • Répondre à Sophie Gambu Annuler la réponse