Que pouvons-nous faire avant l’hiver pour préparer la terre pour semer au printemps sans trop de frais ?

Récupérez toute la matière organique que vous trouvez et épandez-la sur le sol (paille, foin, BRF, broyat de déchets verts, tonte de gazon, marc de café, fumier, laine de mouton, feuilles, aiguilles de pin). Attention toutefois à ne pas asphyxier votre sol avec un mulch trop épais de tonte de gazon : 5 cm maximum par exemple. L’air doit pouvoir descendre dans le sol. Si vous récupérez plusieurs types de matière organique, mélangez-les ou répartissez-les sur le sol couche après couche. N’hésitez pas à décompacter votre sol à la grelinette s’il est trop compact.