Comment faire et construire un poulailler mobile ?

Vous pourrez comme cela faire travailler vos poules sur vos zones de culture, et cela aura plusieurs effets bénéfiques : en grattant, elle vont nettoyer votre zone des possibles indésirables (mais aussi des vers de terre ! une partie en tout cas) et exercer de la pression sur les adventices, et en déféquant elles vont fertiliser votre sol.​

Pour le matériel, il vous faudra du grillage à grosse maille et des piquets, métalliques si possible pour gagner en durabilité. Après, tout dépend de votre projet : poulailler mobile qui avancerait sur les planches l’hiver, ou chemin d’accès autour des zones de cultures.

Sachez une chose : poules et cultures ne font pas bon ménage, les poules vont piétiner les jeunes plants, les déterrer en grattant et cela nuira énormément à vos récoltes. Il s’agit donc de faire passer les poules avant ou après les cultures, mais pas en même temps.

Les poulaillers mobiles sont une bonne alternative certes, mais ils nécessitent un entretien très régulier : les déplacer tous les jours ou presque selon leur taille afin que les poules puissent prospecter librement. Un inconvénient au poulailler mobile est le cloisonnement des animaux dans un espace, certains diront qu’ils manquent de liberté !

Si vous souhaitez une alternative pour combiner poulailler et potager : paillez copieusement votre poulailler actuel, l’endroit où elles dorment, et tous les 1/2 mois vous pouvez enlever la première couche de paille qui contiendra des fientes et des plumes. Vous aurez alors le matériel parfait pour pailler votre jardin ou faire votre compost !