Les techniques

Ne pas jardiner en hiver : GRAVE erreur, voici pourquoi !

Noter cet article

Je souhaite vous épargner cette cruelle erreur qui m’a fait perdre beaucoup de temps :

ne rien faire en hiver…sous prétexte qu’on ne peut récolter qu’au printemps et en été !

Pour obtenir un potager autonome, il est impératif de lire ce qui suit.

Car en réalité, il y a des secrets bien gardés que PERSONNE ne vous dit :

  • Vous pouvez récolter TOUTE l’année (oui, vous avez bien lu).
  • Vos prochaines récoltes du printemps se préparent…MAINTENANT !

La logique est la suivante :

Dans la nature les plantes ne nous attendent pas avec nos arrosoirs et nos engrais (chimiques).
C’est le sol vivant qui fait tout le travail. Il nourrit les plantes et il les hydrate.

Pas vous !

Bien sûr, vous n’obtiendrez pas une terre ULTRA fertile du jour au lendemain.

Mon premier conseil : il ne faut surtout pas briser la « rééducation » en cours !

Car vous devez accompagner votre potager, saison après saison.

L’hiver est crucial.

Il ne faut pas surtout abandonner votre jardin à ce moment-là : sans culture ni « couverture ».

Il n’est pas trop tard : bénéficiez de l’hiver maintenant !

Plus vous chouchoutez votre potager cet hiver, plus il sera nourri et fertile.

Donc au lieu de le « réveiller » uniquement au printemps, si vous vous en occupez maintenant, il sera déjà fertile au retour des beaux jours !

Car l’hiver est véritablement votre ALLIE, pas votre ennemi !

On parle souvent des besoins de chaleur pour les plantes. Mais l’hiver leur est tout autant nécessaire ! Par exemple :

  • Le froid détruit les virus du sol.
  • Le manteau de neige a des vertus fertilisantes.
  • Certains fruitiers et certaines graines fructifient uniquement au froid !

Les anciens le savaient !

Alors qu’aujourd’hui peu d’entre nous le savent. Heureusement que des passionnés veulent prendre le relais !

Je sais que cela parait contre intuitif. Car trop souvent, on agit (ou pas !) en méconnaissance du fonctionnement de la nature.

Les membres du Club Saine Abondance le savent déjà.

Chaque mois, ils découvrent les meilleures stratégies pour obtenir un potager naturellement abondant. Ils ne commettent pas les erreurs que font 90% des jardiniers !

Ce jeudi, je leur dévoile dans un numéro indispensable pour prendre soin de leur jardin l’hiver :

  • Les secrets des engrais verts que personne ne connait : les plantes qui dépolluent le sol, qui l’assainissent et le fertilisent en amont du printemps !
  • Les associations végétales avec les espèces gélives pour vous régaler encore en hiver !
  • 3 astuces pour stocker vos récoltes sans cave ni frigo, et sans devoir en faire des conserves ! Très pratique s’il vous reste des légumes cet hiver ! Et indispensable quand vous aurez à votre tour un jardin abondant grâce au Club Saine Abondance.
  • Et surtout, les clés pour comprendre le fonctionnement du sol et la cure de jouvence dont il a besoin. 100% pratique et pédagogique, et agréable !

Vous voulez en savoir encore plus sur les secrets révélés ce jeudi à 20h aux membres ?

Page 4 : Pourquoi l’ail doit accompagner votre potager cet hiver.

Mais pas n’importe quel ail, et pas n’importe où !

Cet ail noir n’est pas pourri :

C’est une espère rare et oubliée parmi les 200 types d’ail qui existent. Et ce mois-ci, c’est l’ail violet qu’il faut planter ! Obtenez son tutoriel de plantation et l’astuce pour ne pas devoir en acheter.Ne plantez pas l’ail n’importe où :

Il n’aime pas les sols lourds argileux. Découvrez l’astuce pour savoir en moins de 5 minutes si c’est votre cas, et comment y remédier pour le cultiver quand même !En revanche il aime la proximité avec les arbres fruitiers ! Découvrez les vertus de cette association végétale, pourquoi les planter en rond à leurs pieds et comment.

Page 26 : Précoce, gélive ou tardive, faites votre choix pour récolter toute l’année !

Pour chaque famille de légume et de fruit, il existe en réalité des centaines de variétés.
Et parmi chaque variété, il existe 3 types d’espèces :

  • Les « précoces » qui poussent plus vite et bien plus tôt que les autres !
  • Les « tardives » qui donnent jusqu’à la fin de l’hiver !
  • Les « gélives » qui résistent au froid et au gel !

Pour vous assurer de recevoir ce numéro indispensable, il faut vous inscrire en cliquant ici.

Le premier pas se fait maintenant !

Pour découvrir les techniques qui vous permettent de récolter avant même que vos voisins n’aient commencé à bêcher leur sol :

Il est temps de prendre soin de vous,
FlorenceSaine Abondance

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse